Une vie qui porte du fruit

par Danyka Martin

Danyka, Le Réseau > Formation de disciples

Depuis mon arrivée au Réseau, je vois la décision de me lancer dans cette aventure prendre du fruit. L’année dernière, étudiante au cégep, ma vie spirituelle était faible et ma relation avec Dieu n’était pas entretenue. Je n’allais pas dans la direction dans laquelle Dieu voulait m’amener. J’ai donc senti le besoin de remettre mes priorités en ordre de manière radicale en dédiant une année à Jésus, car je sais que sans lui, ma vie n’a pas d’utilité.

En faisant partie du Réseau, j’ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables, qui sont un encouragement dans mon parcours. Non seulement ais-je gagné des amis de qualités, mais je suis entourée de leaders qui s’investissent volontairement dans mon développement spirituel et qui ont à cœur de m’aider à grandir et à atteindre les objectifs que Dieu a placé sur ma vie. J’apprends à me connaître en apprenant à connaître mon Créateur et je sens lentement les fardeaux de mon passé, les inquiétudes et les insécurités s’alléger. C’est un processus qui ne se fait pas du jour au lendemain, mais qui m’entraîne à me démarquer en faisant entièrement confiance à Dieu.

Ce que j’aime beaucoup de ce programme, c’est l’occasion de servir dans plusieurs événements et de développer les talents que Dieu m’a donné. J’ai déjà eu le plaisir de faire partie de la louange et de connecter avec plusieurs jeunes lors de différents séjours, comme à Rouyn-Noranda, à Disraeli, à Québec, etc. Chaque œuvre que Dieu m’aide à accomplir me pousse à vouloir en faire davantage et cela me donne un élan pour aller dans le plan et le ministère que Dieu a pour ma vie à long terme. Comme Matthieu 13 :31-32 l’illustre si bien, je vois finalement la semence, que Dieu a planté dans mon cœur, prendre racine.

« … Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *